Alternance travail-études - Cégep de Sept-Îles

Recherche

Alternance travail-études

L’alternance travail-études (ATÉ) est une formule éducative qui permet aux étudiants de certains programmes techniques de vivre une expérience concrète dans un milieu de travail réel.

Logo du programme alternance travail-études du Cégep de Sept-Îles

Avantageux pour l’étudiant ou l’étudiante

Grâce à la concertation entre le milieu du travail et le Cégep de Sept-Îles, l’ATÉ permet à l’étudiant ou l’étudiante d’acquérir ou de perfectionner les compétences nécessaires à l’exercice du métier qu’il ou elle a choisi d’apprendre. Dans certains cas, c’est le début d’une relation professionnelle qui se poursuivra après ses études.

Avantageux pour l’employeur

Pour l’employeur, l’ATÉ permet de préparer la relève, d’évaluer le futur employé ou la future employée et de réduire le temps de formation lors de l’embauche. Dans un contexte où la main-d’oeuvre se fait plus rare, c’est une occasion unique de rencontrer de futurs chercheurs d’emploi qualifiés et de voir leurs compétences en situation réelle.

Le Cégep de Sept-Îles est membre de l’Association canadienne de l’enseignement coopératif, comité Québec.

Programmes ATÉ

Technologie de maintenance industrielle

Responsable de l’alternance travail-études pour le programme :
Marc Losier

418 962-9848, poste 334
marc.losier@cegepsi.ca


Technologie de l’électronique industrielle

Responsable de l’alternance travail-études pour le programme :
Louis Therriault
418 962-9848, poste 313
louis.therriault@cegepsi.ca


Technologie minérale

Responsable de l’alternance travail-études pour le programme :
Annie Lévesque
418 962-9848, poste 367
annie.levesque@cegepsi.ca


Techniques de bureautique

Responsable de l’alternance travail-études pour le programme :
Louise Draper
418 962-9848, poste 245
louise.draper@cegepsi.ca


Techniques de l’informatique

Responsable de l’alternance travail-études pour le programme :
Yves Arsenault
418 962-9848, poste 207
yves.arsenault@cegepsi.ca

Étudier dans un programme ATÉ

Tu étudies dans un programme technique où l’ATÉ est offerte? Saute sur l’occasion!

L’ATÉ te permet de mieux connaître le métier que tu as choisi et de confirmer rapidement ton choix de carrière en te faisant découvrir le marché du travail en cours de formation.

L’ATÉ te donne l’occasion d’évoluer dans le monde du travail. Tu y gagnes :

  • en expérience;
  • en maturité;
  • en motivation.

Tu te feras connaître auprès d’employeurs éventuels, ce qui favorise ton insertion professionnelle à la fin de ta formation.

Lors des séjours en entreprise, un superviseur ou une superviseure t’accompagnera et s’assurera d’encadrer ton travail. Une personne de ton établissement scolaire viendra également te visiter au moins une fois durant le stage.

En plus, le séjour en entreprise est rémunéré!

L’ATÉ en bref :

  • Au moins 2 stages (ajoutés au temps de formation);
  • Stages d’une durée variant entre 8 et 32 semaines consécutives et à temps plein;
  • Stages obligatoirement rémunérés.

Si ça t’intéresse, parles-en à l’un de tes enseignants!

Employeur

Grâce à l’ATÉ, embauchez un étudiant et bénéficiez de nombreux avantages!

Qu’est-ce que l’entreprise y gagne?

En plus de se faire connaître, l’entreprise peut :

  • préparer la relève de son personnel régulier;
  • se doter d’une banque de candidatures avec expérience et ainsi réduire les coûts liés au recrutement de son nouveau personnel;
  • réduire temps de formation consacré à celui-ci.

L’entreprise qui accueille des étudiants en ATÉ participe au renouvellement des compétences de la main-d’œuvre dans son secteur d’activité. De plus, elle fait connaître ses besoins de formation au monde de l’éducation.

En devenant un lieu de formation, l’entreprise acquiert une expérience en supervision de stagiaires ATÉ et renforce la culture de formation au sein de son personnel.

Grâce au lien avec le Cégep de Sept-Îles, l’entreprise partage une expertise professionnelle, expérimente de nouvelles techniques de pointe et améliore sa compétitivité.

Qu’est-ce que le superviseur de stage y gagne?

Superviser un stage signifie côtoyer de nouvelles personnes et instaurer une nouvelle dynamique d’équipe avec l’étudiant ou l’étudiante et le Cégep de Sept-Îles.

L’activité d’encadrement amène le superviseur ou la superviseure à prendre conscience de ses propres compétences. Son lien avec le Collège lui permet de suivre l’évolution de sa profession.

Le superviseur ou la superviseure de stage en entreprise joue un rôle capital dans la réussite d’une démarche d’ATÉ.

C’est une personne reconnue pour son expertise dans le métier ou la profession qu’elle exerce et qui désire transmettre les connaissances, l’expérience et la passion qu’elle a du travail qu’elle accomplit.

Elle possède aussi des qualités techniques et relationnelles qui la rendent apte à accompagner l’étudiant ou l’étudiante durant son séjour en milieu de travail.

Tous y gagnent!

Pour l’ensemble des partenaires concernés, qu’il s’agisse des étudiants, des entreprises ou des établissements scolaires, il est important que les entreprises encouragent les stagiaires à terminer leur programme d’études et à obtenir leur diplôme avant de leur proposer un emploi régulier au sein de leur organisation.

Offrir un stage

L’entreprise qui désire accueillir des stagiaires doit adresser sa demande au responsable de l’ATÉ du programme d’études visé.

L’établissement sera en mesure de préciser les dates des stages correspondant à chacun des programmes d’études ainsi que la procédure à suivre pour accueillir des stagiaires.

Crédit d’impôt

Une entreprise participant à l’ATÉ peut bénéficier de la mesure fiscale du Crédit d’impôt pour stage en milieu de travail.

Crédit d’impôt pour stage en milieu de travail

Quelles sont les dépenses admissibles?

L’aide financière accordée aux sociétés ou aux particuliers prend la forme d’un crédit d’impôt remboursable. Il leur est alors possible de l’appliquer, selon le cas, en réduction des acomptes provisionnels à payer à l’impôt et à la taxe sur le capital, s’il y a lieu.

Les dépenses admissibles en ce qui concerne le crédit d’impôt remboursable pour les stages en milieu de travail sont :

  • le salaire horaire de base du stagiaire;
  • le salaire horaire de base versé à l’employé de l’entreprise qui supervise le stage.

Procédure de réclamation pour les entreprises

Le montant de la réclamation est déterminé à partir des renseignements inscrits dans l’Attestation de participation à un stage de formation admissible remise à l’entreprise à la fin du stage par le Cégep de Sept-Îles.

Pour réclamer le crédit d’impôt pour stage en milieu de travail, l’entreprise doit simplement accompagner sa déclaration de revenus de l’Attestation de participation et le formulaire crédit d’impôt pour stage en milieu de travail crédité, délivré par le Cégep de Sept-Îles.

Vivez l'expérience du Cégep de Sept-Îles directement sur votre téléphone.
Aperçu de l'application
Téléchargez l'application dès maintenant pour iOS et Android