Rencontres ministérielles - Cégep de Sept-Îles
Aller au contenu principal
Taille du texte:

Rencontres ministérielles

24 octobre 2019

Les visites des 15 et 16 août derniers du premier ministre du Québec, M. François Legault, de son ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Jonatan Julien, et du ministre fédéral des Transports, M. Marc Garneau, ont été l’occasion de témoigner des réalisations du Cégep de Sept-Îles en matière de soutien au développement économique.

Le directeur général du Cégep de Sept-Îles, M. Donald Bherer, a tenu à féliciter le premier ministre du Québec pour la priorité que son gouvernement accorde à l’éducation et pour le lien étroit qu’il établit entre l’éducation et le développement économique. M. Bherer a souligné les fortes fluctuations qui affectent l’économie régionale et la nécessité de diversifier celle-ci pour contrer les effets de cycle qui rendent difficile une réponse adéquate aux besoins en main-d’œuvre selon l’horizon de formation des diplômés de programmes techniques (3-4 ans).

À plus court terme, il a insisté sur la nécessité de proposer des incitatifs aux entreprises pour qu’elles recourent plus systématiquement à des formations sur mesure et qu’elles évitent ainsi un fly-in fly-outnocif aux communautés et aux institutions régionales.

M. Bherer a par ailleurs souligné les avancées réalisées en recherche et innovation, soit une trentaine de personnes dédiées à temps plein à ces activités en plus d’une vingtaine d’autres à temps partiel, et ce, dans trois créneaux porteurs : la maintenance industrielle à l’ère du 4.0 (CCTT), l’exploitation et la maintenance ferroviaire (chaire CRSNG) et l’intelligence énergétique.

Le Cégep de Sept-Îles soutient donc fortement le projet que caresse le premier ministre en matière d’innovation et qu’il a décrit dans un livre publié avant les dernières élections. En effet, faire du Saint-Laurent un axe d’innovation est en soi une image forte étant entendu que cela peut aller plus loin que la vallée du Saint-Laurent et ses tributaires. Des avantages comparatifs devraient à cet égard être consentis afin d’attirer et retenir une main-d’œuvre spécialisée très en demande présentement dans certaines technologies de pointe. De plus, la présence de bancs spécialisés s’avère tout aussi importante.

De son côté, le ministre fédéral des Transports, M. Marc Garneau, a été impressionné par les réalisations du Cégep en matière ferroviaire, que ce soit dans le domaine de la formation ou celui de la recherche. La visite a été l’occasion de présenter des cas concrets des percées faites notamment dans la formation en ligne, la simulation, le traitement des images et les systèmes embarqués. Le maintien de la qualité des infrastructures, la sécurité des transports, l’intégration de technologies de pointe et la réduction de l’empreinte environnementale sont en effet des préoccupations centrales partagées par les formateurs et chercheurs du Collège.

Vivez l'expérience du Cégep de Sept-Îles directement sur votre téléphone.
Aperçu de l'application
Téléchargez l'application dès maintenant pour iOS et Android