Projet pilote de milieu de vie communautaire - Cégep de Sept-Îles

FERMER   

Rentrée automne 2020 – Pour tout savoir sur le déroulement de la prochaine session, clique ici.

Back to school 2020 – To know everything about the next semester, click here.

 

Aller au contenu principal
Taille du texte:
logo Vivant

Projet pilote de milieu de vie communautaire

25 février 2020

Le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (RCAAQ) et le Cégep de Sept-Îles annoncent que le projet pilote de milieu de vie communautaire pour étudiants autochtones verra le jour sur le terrain du Cégep de Sept-Îles.

Après plusieurs mois de discussions, les représentants du Cégep de Sept-Îles, du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (RCAAQ) et de sa Société immobilière ont choisi d’implanter le projet pilote de milieu de vie pour étudiants autochtones sur les terrains de l’établissement d’enseignement. En raison de la proximité des lieux d’études et dans une volonté de développer pleinement l’offre de services éducatifs à la collectivité, l’implantation de ce projet se fera de façon harmonieuse avec les
installations actuelles du Cégep et les résidences du secteur.

« Ce projet vient ajouter à la capacité actuelle de 108 places en résidences étudiantes. Il répond à des besoins particuliers depuis longtemps constatés et propose un concept innovateur qui s’intègre bien dans notre plan directeur d’aménagement. »
Luc Dion, président du conseil d’administration du Cégep de Sept-Îles

Répondre aux besoins des Autochtones et des résidents de Sept-Îles

32 unités de logements seront construites et permettront d’accueillir de nombreux étudiants autochtones et leurs familles en provenance des communautés plus éloignées de la Côte-Nord et d’un peu partout au Québec.

Les étudiants autochtones qui arrivent à Sept-Îles sont composés à 75 % de femmes dans la fin de la vingtaine avec leurs enfants. Ces étudiantes ne recherchent pas seulement un logement, mais un milieu de vie communautaire, sécuritaire, tranquille et favorisant l’entraide, le partage et l’accompagnement.

« Ce ne sera pas seulement des logements étudiants, mais un véritable milieu de vie communautaire, un espace d’échange et de rapprochement entre les Peuples. Il y aura des salles communautaires pour y tenir des services de soutien aux études en partenariat avec les institutions d’enseignement, des cuisines collectives et des activités culturelles. Pour assurer une accessibilité à des services de garde éducatifs de qualité pour les jeunes enfants, nous implanterons également un CPE autochtone dans les locaux. Des intervenants seront aussi sur
place, assureront l’animation du milieu en plus d’offrir des services d’accompagnement. »
Tanya Sirois, directrice générale du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec et sa Société immobilière

« L’ implantation d’un milieu de vie communautaire sur les terrains du Cégep de Sept-Îles est une excellente nouvelle pour le projet. Cet emplacement, près de plusieurs établissements d’enseignement, augmente l’attrait des études supérieures pour une clientèle qui est souvent éloignée et lui en facilite l’accessibilité.
L’intégration communautaire et la réussite éducative se trouvent ainsi à portée de main pour ces élèves adultes et étudiants. Ce projet porteur et novateur est réalisé grâce à la collaboration et à la concertation de partenaires autochtones, du réseau de l’éducation et de l’enseignement supérieur et des milieux municipal et gouvernemental. Je crois fermement qu’il soutiendra le développement du plein potentiel des élèves adultes et étudiants autochtones et que l’ensemble des établissements d’enseignement de Sept-Îles en retireront d’importants bénéfices à long terme. »
Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Le projet permettra de faciliter le passage des étudiants autochtones vers la ville, de réduire les obstacles à la réussite scolaire et de réduire les écarts socio-économiques entre la population autochtone et allochtone.

« Je suis très fière que notre gouvernement accorde une aide financière pour un projet qui encouragera la réussite éducative et permettra à de nombreux étudiants autochtones de communautés plus éloignées de poursuivre leur cheminement scolaire, tout en demeurant, comme leurs familles, dans leur région. Cet important projet leur offrira un milieu de vie communautaire sécuritaire, tranquille et culturellement adapté, où ils pourront s’épanouir et développer un sentiment d’appartenance. »
Sylvie D’Amours, ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable de la région des Laurentides


Un projet novateur pour la région de Sept-Îles

Dans le cadre du Plan d’action gouvernemental pour le développement social et culturel des Premières Nations et des Inuits, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES) soutient le développement de deux projets pilotes de milieu de vie pour étudiants et élèves adultes autochtones à Trois-Rivières et Sept-Îles. Une aide financière de près de 2 millions a été accordée au projet de Sept-Îles par le MÉES. En plus de l’aide du ministère, le projet de milieu de vie à Sept-Îles compte sur plusieurs autres contributions financières pour terminer son montage financier.

En collaboration avec un comité local de déploiement composé de différents partenaires locaux à Sept-Îles, la mise en place d’un projet pilote d’une telle envergure est unique au Québec et ailleurs au pays. En plus de permettre à la région de Sept-Îles de se démarquer par les services rendus aux Autochtones, ce milieu de vie permettra de répondre concrètement aux besoins des étudiants et élèves adultes autochtones de la région et d’apporter une main-d’oeuvre qualifiée grâce aux différentes étapes de réalisation du projet (architecture, construction, exploitation, etc.).

Une conférence de presse rassemblant l’ensemble des partenaires sera tenue dans les prochains mois à Sept-Îles pour faire connaitre les détails d’implantation et les avancées du projet.


Source :
Flore Bibeau
Conseillère en communications

RCAAQ
flore.bibeau@rcaaq.info
418 842-6354, poste 240


Francis Desbiens
Directeur, ressources humaines,
communications et affaires corporatives

Cégep de Sept-Îles
francis.desbiens@cegepsi.ca
418 962-9848, poste 238

Vivez l'expérience du Cégep de Sept-Îles directement sur votre téléphone.
Aperçu de l'application
Téléchargez l'application dès maintenant pour iOS et Android