Guide de l'étudiant international - Cégep de Sept-Îles

FERMER   

Covid-19 – Vous avez des symptômes? Cliquez ici. / Covid-19 – Do you have symptoms? Click here.

Aller au contenu principal
Taille du texte:

Guide de l’étudiant international

Télécharger le document
Page titre du Guide d'accueil pour étudiants internationaux

TABLE DES MATIÈRES

BIENVENUE………………………………………………………………………………………… 2

LES QUÉBÉCOIS…………………………………………………………………………………… 3

LA RÉGION…………………………………………………………………………………………. 4

LES ÉTUDES………………………………………………………………………………………… 8

L’ADMISSION………………………………………………………………………………………13

L’ACCUEIL ………………………………………………………………………………………… 16

LE LOGEMENT…………………………………………………………………………………… 18

LES FINANCES ………………………………………………………………………………….. 20

LE TRAVAIL…………………………………………………………………………………….…..23

LA SANTÉ ……………………………………………………………………………………….… 24

LE TRANSPORT………………………………………………………………………………….. 28

L’ALIMENTATION………………………………………………………………………………..31

ACHATS ET VIE COURANTE………………………………………………………………… 33

LEXIQUE FRANCO-QUÉBÉCOIS ………………………………………………………….. 35

ANNEXE ……………………………………………………………………………………………39

Note : Afin d’alléger le texte, tous les termes qui renvoient à des personnes sont au sens générique.

Ce document s’adresse autant aux étudiantes qu’aux étudiants. Ce n’est que par souci de simplification que nous employons le masculin.

Production : Direction des études
Cégep de Sept-Îles 2015
en collaboration avec le service de recrutement et du marketing du Cégep de Baie-Comeau

BIENVENUE!

Chers futurs étudiants,

Les études à l’étranger s’avèrent une excellente opportunité de découvrir différentes cultures tout en préparant sa carrière. Toutefois, cette expérience peut parfois causer un choc, à plusieurs égards. Afin que votre séjour au Cégep de Sept-Îles soit des plus positifs, il nous fait plaisir de vous remettre ce guide d’accueil qui, nous l’espérons, facilitera votre intégration. Vous y trouverez une multitude d’informations qui vous permettront d’apprivoiser votre nouveau milieu de vie.

De plus, sachez que les septiliens sont réputés pour leur accueil chaleureux et leur ouverture d’esprit. Les membres du personnel du Cégep de Sept-Îles mettront également tout en œuvre pour favoriser votre intégration et vous accompagner dans la réussite de vos études supérieures. N’hésitez pas à aller vers eux si vous avez des interrogations ou des inquiétudes.

Merci d’avoir choisi le Cégep de Sept-Îles pour la réalisation de votre projet de vie et sachez que votre présence enrichira aussi la communauté étudiante. Profitez pleinement de cette nouvelle aventure!

Kyra Robertson
Conseillère à l’international
kyra.robertson@cegepsi.ca

Photo de voiliers dans la baie de Sept-Îles

LES QUÉBÉCOIS

Carte géographique du Québec

Le Québec est une société d’expression française, démocratique et riche
de sa diversité basée sur la primauté du droit. Elle accueille des personnes immigrantes venues des quatre coins du monde avec leur savoir-faire, leurs compétences, leur langue, leur culture et leur religion. Le Québec offre des services à ces personnes pour faciliter leur intégration et leur pleine participation sociale. S’intégrer à la société québécoise, c’est donc être prêt à reconnaître et à respecter ses valeurs communes.

FONDEMENTS DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE

Voici quelques-unes des valeurs fondamentales sur lesquelles se fonde la société québécoise :

Liberté politique et individuelle
Tous les citoyens peuvent adhérer librement à des associations et à des partis politiques. Tous les Québécois, natifs ou immigrés, ont le droit de choisir librement leur style de vie, leurs valeurs, leurs opinions et leur religion, dans les limites de la loi.

Égalité homme-femme
L’homme et la femme ont les mêmes responsabilités et jouissent des mêmes droits, tant dans la vie publique que dans la vie privée.

Pluralisme
Le Québec accueille chaque année quelque 45 000 immigrants qui participent activement à son développement économique, social et culturel.

Démocratie et laïcité de l’État
L’indépendance des pouvoirs politiques et religieux est une valeur fondamentale de la société québécoise.

Société de langue française
Le français représente non seulement un outil de communication essentiel, mais aussi un symbole commun d’appartenance à la société québécoise.

Autres valeurs importantes

Voici des valeurs chères aux Québécois : la liberté d’expression, le droit à l’égalité des personnes, le respect d’autrui et du bien-être général, la négociation lors de conflits, la démocratie, la solidarité et la justice.

Les Québécois apprécient l’autonomie, la modestie et la simplicité. Ils aiment discuter et se divertir. Ils ne font pas de marchandage et attachent de l’importance à la ponctualité et au respect des règlements.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter ce site :
http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca

LA RÉGION

LA CÔTE-NORD OUVRE SES PORTES

Deuxième plus grande région administrative du Québec, la Côte-Nord représente très bien l’immensité du territoire québécois. Les puissantes rivières, les centaines de kilomètres de plage, la forêt boréale, la taïga, les lacs et le fleuve sont donc à votre portée. La Côte-Nord, c’est le paradis des paysages inoubliables.

La Côte-Nord est composée de 33 municipalités et de plusieurs communautés des Premières nations, tout le long de ses rives. Les peuples innus et naskapis ont été les premiers à occuper le territoire nordcôtier. L’histoire de la région est également intimement liée à ses abondantes ressources naturelles, présentes sur tout le territoire. Les forêts, les cours d’eau puissants et les richesses minières ont favorisé la venue de compagnies et de travailleurs du Québec et d’ailleurs, au milieu du XXe
siècle.

Encore aujourd’hui, l’économie nord-côtière est largement basée sur les
grandes industries, quoique l’on assiste de plus en plus à une diversification
du secteur économique. La célèbre écrivaine Gabrielle Roy a écrit, lors de son passage sur la Côte-Nord, en 1941 : « La Côte-Nord détient du pain, du feu, la simple joie de vivre pour des milliers d’hommes qui ne sont pas nés. Cette terre n’appartient pas aux cultures d’aujourd’hui. Elle se réserve pour les conquérants de l’avenir. »

SEPT-ÎLES

Bordée par le golfe du Saint-Laurent, au cœur d’une région que la générosité de ses gens et de ses ressources rend unique, Sept-Îles se positionne avantageusement sur la carte des Amériques. Stratégique pour son port en eau profonde où transitent des marchandises et matériaux nécessaires aux affaires de la grande industrie et privilégiée par la beauté et la richesse de son territoire, elle est le milieu de vie de gens plus grands que nature.

À la frontière du 50e parallèle, Sept-Îles niche au cœur de la vaste région de Duplessis, sur la Côte-Nord. Bordé au nord par le plateau laurentien, à l’ouest par le secteur de Gallix et à l’est par celui de Moisie, son territoire s’étend sur 2 182 km2… face à la mer!

La ville longe ainsi une baie de 45 km2 dont l’entrée est protégée par un rempart naturel constitué des sept îles qui lui ont donné son nom : Grande Basque, Petite Basque, Corossol, Petite Boule, Grosse Boule, Manowin et îlets De Quen.

Sept-Îles compte plus de 26 000 habitants, soit environ 30 000 incluant
la communauté innue1 d’Uashat Mak Mani-Utenam (autochtones).

Âgées d’environ 565 millions d’années, les îles de l’archipel de Sept-Îles sont des témoins privilégiés de l’histoire de la région. Elles ont vu des pêcheurs/chasseurs basques, elles ont connu l’explorateur Jacques Cartier de passage en 1535, elles ont aussi vu des coureurs des bois, des Innus et des marchands aller et venir au poste de traite non loin de chez elles.
Depuis toujours, elles voient aussi souffler des baleines, bondir des dauphins, plonger des sternes, évoluer des mollusques et voler des petits pingouins.

Bienvenue sur la Côte-Nord!

1 Se prononce « innou » et signifie « l’humain véritable ».

Quelques adresses à retenir :

Ville de Sept-Îles www.ville.sept-iles.qc.ca

Tourisme Sept-Îles www.tourismeseptiles.ca

Tourisme Côte-Nord www.tourismecotenord.com

LE CLIMAT

Sept-Îles, en raison de sa latitude, connait un climat hivernal rigoureux, avec une température moyenne de -18 degrés Celsius et des conditions climatiques relativement agréables en été, avec une moyenne de 20 degrés Celsius.
Le taux d’humidité à Sept-Îles est nettement inférieur à celui des régions de Québec ou de Montréal. Sept-Îles se classe au troisième rang parmi les villes les plus ensoleillées du Québec, avec 45,8 % de temps sans nuage. Les plus hauts taux d’ensoleillement surviennent en janvier, en février, en avril et en décembre, ce qui encourage la pratique des sports d’extérieur.

Par ailleurs, Sept-Îles reçoit en moyenne 146 jours de précipitations par an. Au-delà du 50e parallèle, les vents proviennent le plus fréquemment de l’est au printemps, en été et en automne.

Image de mitaines et photo de chiens avec traineau

Y FAIT FRETTE!

Vous avez entendu cette phrase de la bouche d’un Québécois? Cela veut sans doute dire qu’il commence à faire froid et qu’il faut s’habiller selon les circonstances.

Au Québec, durant la période hivernale, il est recommandé de vous porter acquéreur d’un manteau doublé, de bottes imperméables, d’un foulard, d’un bonnet d’hiver (tuque) et de bons gants chauds (mitaines).

Vous voilà prêt à affronter l’hiver nord-côtier!

LES ACTIVITÉS

La ville de Sept-Îles et ses environs regorgent d’activités et de loisirs, notamment pour les adeptes de plein air. Été comme hiver, les sportifs et les amateurs de culture pourront trouver une multitude d’activités pour occuper leurs temps libres. Pour connaitre l’ensemble des possibilités, n’hésitez pas à consulter les sites Web de la municipalité et de Tourisme Sept-Îles.

Quelques événements importants dans la vie sociale de Sept-Îles :

 Festival du film de Sept-Îles;
 Salon du livre de la Côte-Nord;
 Tournoi de volleyball Orange Alouette;
 Tournoi Fer-O Optimiste (hockey sur glace);
 Vieux-Quai en fête;
 Escale musicale (spectacles estivaux);
 Festival Innu Nikamu (festival de musique autochtone);
 Symposium d’art MAMU « Ensemble »;
 Courses de bateaux-dragons;
 Et plus à découvrir!

Photo de Gilles Vigneault, le musée, la tente jaune et u bateau dragon

QUOI FAIRE À SEPT-ÎLES

Sept-Îles est située dans la région touristique de Duplessis, à environ 904 km de la ville de Montréal et 645 km de la ville de Québec. Les municipalités les plus près sont Port-Cartier à l’ouest (61 km) et HavreSaint-Pierre à l’est (219 km). Plusieurs villages sont présents, le long de la côte.

Sept-Îles est aussi renommée pour ses plages sablonneuses et s’étendent sur plusieurs kilomètres. La proximité de la nature (mer, lacs, rivières, forêt) en fait un terrain de jeu inestimable pour les amants du plein air!

Les possibilités d’activités intérieures et extérieures sont nombreuses :

 Visite de la ville;
 Surf et Kitesurf;
 Tournée des îles et observation de mammifères marins;
 Île Grande Basque (sentiers pédestres, camping);
 Embarcations nautiques (kayak, SUP, canot);
 Club de golf;
 Stations récréotouristiques (ski alpin, ski de fond, raquettes, glissades en tubes, planche à neige);
 Visite du Vieux-Poste (poste de traite historique);
 Initiation à la culture innue;
 Visite du Musée régional de la Côte-Nord et du Musée Shaputuan;
 Visite des chutes Manitou;
 Chasse et pêche;
 Terrains synthétiques (foot, soccer);
 Randonnées pédestres;
 Randonnées à chevaux;
 Initiation à la fabrication de quinzy (abri de neige);
 Karting;
 Salle de spectacle;
 Bibliothèque municipale;
 Cinéma;
 Ligue d’improvisation;
 Arénas;
 Escalade;
 Et plus!

Photos de différentes activités

LES ÉTUDES

Le Cégep de Sept-Îles est un collège d’enseignement général et professionnel (cégep). Les cégeps constituent le premier échelon de l’enseignement supérieur au Québec, le second étant l’université. Ils correspondent grosso modo aux I.U.T., en France.

Les cégeps dispensent deux types de programmes : les programmes d’études techniques supérieures (trois ans), qui sont d’abord conçus en fonction du marché du travail, quoiqu’ils donnent aussi accès à l’université, et les programmes préuniversitaires (deux ans), qui préparent aux études universitaires. Les deux types de programmes mènent à un diplôme d’études collégiales (DEC), une attestation de fin d’études délivrée par le Gouvernement du Québec et reconnue à travers le monde. C’est donc un diplôme d’État qui est décerné au candidat qui a atteint toutes les compétences relatives à son programme d’études.

FRAIS DE SCOLARITÉ / EXEMPTION / BOURSES D’EXCELLENCE

Tout élève qui fréquente un cégep doit assumer les droits de scolarité en fonction de son statut au Québec. Les étudiants provenant de la France bénéficient de l’entente de réciprocité France-Québec et n’ont pas à payer de droits de scolarité. Ils sont donc automatiquement boursiers du gouvernement québécois. Pour les élèves en provenance d’autres pays, les frais à acquitter varient selon le programme choisi, par année (deux sessions).

Pour les autres frais, consultez la section Finances.

Le Gouvernement du Québec offre les bourses d’exemption de frais de scolarité pour les étudiants provenant de l’extérieur de la France. Pour en savoir davantage sur ces mesures, rendez-vous sur le site « Les cégeps du Québec », www.cegepsquebec.ca sous « Étudier au Québec » et « Aides financières ».

CALENDRIER SCOLAIRE

Dans les cégeps du Québec, l’année scolaire se divise en deux sessions : la session d’automne (mi-août à décembre) et la session d’hiver (mi-janvier à mai). Celles-ci comportent 18 semaines durant lesquelles les cégeps offrent des activités d’enseignement. Les sessions sont également ponctuées d’une semaine de lecture, appelée la mi-session (en octobre et en mars). Durant cette semaine, il y a relâche de cours, mais il est préférable d’utiliser cette période pour rattraper le temps perdu ou pour prendre un peu d’avance.

PLANS DE COURS

Le plan de cours est une constituante essentielle des études. Généralement, lors du premier cours, l’enseignant remet aux étudiants un plan de cours comprenant les objectifs, la matière abordée, les travaux à venir, les examens, les échéanciers et les exigences du cours. C’est en quelque sorte un contrat entre les étudiants et l’enseignant.

RELATION AVEC LES ENSEIGNANTS

On dénombre plusieurs différences entre l’enseignement au Québec et ailleurs dans le monde. Comme la majorité des relations dans la société québécoise, la relation entre les enseignants et les étudiants est un rapport direct, sans trop de formalités. Il est facile de rencontrer les enseignants pour leur poser des questions. Chaque enseignant fait connaître sa disponibilité aux étudiants par le biais du plan de cours, notamment.

« TU » ou « VOUS »

Pour entrer en relation et communiquer entre eux, les Québécois préfèrent être directs et francs. Ils auront par exemple tendance à tutoyer certains de leurs enseignants. N’y voyez donc aucun manque de respect si les Québécois s’adressent à vous en utilisant le « tu ». Le « vous » est surtout employé par égard à l’âge de la personne à qui l’on s’adresse.

APPROCHE PÉDAGOGIQUE ET RÉUSSITE SCOLAIRE

Au Québec, pour réussir une évaluation, il faut obtenir une note d’au moins 60 %. Et pour obtenir un diplôme d’études collégiales, il faut avoir obtenu une note d’au moins 60 % dans TOUS LES COURS.

L’approche pédagogique privilégiée est nord-américaine, laquelle diffère généralement de l’approche européenne par le fait qu’elle est principalement centrée sur la pratique et la participation active de
l’étudiant. C’est une approche qui aborde les apprentissages selon l’angle des compétences à acquérir et en ce sens, elle est moins axée sur les connaissances. La consolidation des apprentissages se réalise donc en continu, ce qui permet à l’étudiant de s’ajuster au fur et à mesure de sa formation.

REGISTRARIAT

Ce service a la responsabilité de l’admission, de l’inscription et de la gestion de tous les dossiers scolaires. Il vérifie l’admissibilité de l’étudiant au programme d’études visé et de l’émission des lettres officielles d’admission. Lors de l’arrivée des étudiants étrangers, il doit s’assurer de la validité des
autorisations d’études et des documents d’identité, de même que de l’authenticité des relevés de notes et des diplômes. Dans les cégeps, l’admission se fait sur la base du dossier académique et non par concours d’entrée.

À votre arrivée, le registraire aura besoin des originaux de tous les documents requis par le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour fin de vérification afin d’en produire
une copie conforme à l’original. Il doit s’assurer que chaque étudiant étranger soit couvert par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) ou par l’assurance collective du Cégep. Il peut également vous accompagner lors du renouvellement des permissions d’études, le cas échéant.

Ce service est également responsable de l’émission de tous les documents officiels tel que l’attestation de fréquentation scolaire, les relevés de notes officiels, le relevé de notes final menant à la sanction ainsi que la recommandation de l’émission des diplômes au ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Service du registrariat :

Josée Alain, registraire
Local D-103b
418 962-9848, poste 260
josee.alain@cegepsi.ca

AIDE PÉDAGOGIQUE INDIVIDUELLE

L’aide pédagogique individuelle (surnommée tout simplement l’API) assiste les étudiants tout au long du cheminement scolaire. Plus particulièrement, l’API informe de la structure des programmes, du régime pédagogique et de la vie pédagogique. Il conseille lors de décisions concernant le cheminement scolaire, comme la durée du programme, le choix de cours, les annulations, les cours d’été et la modification d’horaire. Il offre également du soutien et des outils pour favoriser l’apprentissage et la réussite des études.

Aides pédagogiques individuelles :

Justin Painchaud, local D-104 418 962-9848, poste 298 justin.painchaud@cegepsi.ca Programmes : Sciences de la nature, Sciences humaines, Langues,lettres et communication, Arts visuels, Techniques d’éducation à l’enfance, Techniques de comptabilité et de gestion

Josée Alain, local D-103b 418 962-9848, poste 260 josee.alain@cegepsi.ca Programmes : Soins infirmiers, Techniques de bureautique, Techniques de l’informatique

Virginie Gagné-Lamy, local D-105 418 962-9848, poste 407 virginie.gagne-lamy@cegepsi.ca Programmes: Technologie de maintenance industrielle, Technologie de l’électronique industrielle, Technologie minérale, Tremplin DEC, Social Science/Science (anglais)

Kyra Robertson, local D-118
Conseillère à l’international Aide pédagogique individuelle 418 962-9848, poste 257 kyra.robertson@cegepsi.ca
Programmes : Social Science, Science (anglais)

SERVICE D’ORIENTATION

Le Cégep offre également des services d’orientation aux étudiants inscrits dans l’un de ses programmes.
Conseillers d’orientation :

Justin Painchaud, poste 298, local D-104 Josée Alain, poste 260, D-103b Virginie Gagné-Lamy, poste 407, local D-105 Kyra Robertson, poste 257, local D-105

LES SERVICES ADAPTÉS

Le Cégep a mis en place des mesures pour mieux accueillir et favoriser l’accessibilité aux études aux personnes qui ont des besoins particuliers en raison d’une limitation fonctionnelle.

Les services adaptés desservent donc les étudiants ayant des problèmes nuisant à la réussite scolaire (dyslexie, déficit de l’attention, trouble visuel, trouble anxieux ou autres). Pour en savoir davantage sur les services adaptés et les solutions accessibles pour les étudiants, il faut prendre rendez-vous avec le conseiller en services adaptés du cégep.

Jonathan Blais
Conseiller en services adaptés
418 962-9848, poste 247
Local J-215
jonathan.blais@cegepsi.ca

Bureau d'examen pour services adaptés

CENTRE D’AIDE EN FRANÇAIS (CAF), Bibliothèque, local G-205

Le Centre d’aide en français est d’abord un lieu d’accueil pour aider l’étudiant à résoudre ses difficultés en français qu’elles soient grandes ou petites. Ils peuvent le consulter pour l’orthographe, la conjugaison, le code grammatical, la correction d’un texte, etc. Le CAF offre, entre autres, des volumes de consultation et des fascicules variés, un service individualisé adapté aux difficultés de l’étudiant, des consultations pour ses travaux de rédaction et, enfin, des conseils pour l’achat et l’utilisation de matériel en français écrit.

 L’horaire du centre d‘aide est affiché à la bibliothèque à chaque session.

CENTRE D’AIDE EN PHILOSOPHIE (CAP), Bibliothèque, local G-206

Il est possible de consulter le Centre d’aide en philosophie pour la correction d’un texte, l’explication d’un concept, la présentation d’un auteur, etc. La philosophie, c’est voir et écouter quand on ne fait que
regarder et entendre. Que ce soit à propos de Sartre, Descartes ou Platon, une personne ressource est à la disposition des étudiants pour répondre à leurs questions existentielles et les aider dans leur appropriation de la philosophie.

 L’horaire du centre d’aide est affiché à la bibliothèque à chaque session.

MATÉRIEL SCOLAIRE

La coop étudiante est un organisme sans but lucratif dont l’objectif principal est de fournir, aux étudiants et au personnel du cégep, du matériel scolaire au meilleur coût possible. L’achat d’une carte de membre
permet d’obtenir durant toute la durée des études une réduction sur l’ensemble de la marchandise offerte et vendue sur place, comme des livres, des manuels, des volumes, des articles de bureau et plusieurs autres outils nécessaires aux études.

Coopérative étudiante
418 968-COOP, local C-107

Image d'articles scolaires

BIBLIOTHÈQUE

La bibliothèque du cégep est un lieu où il est possible de consulter et d’emprunter des ouvrages de référence, des livres, des journaux, des périodiques, des monographies et des DVD, pour un usage scolaire ou personnel. Le lieu offre aussi un service d’impression et de photocopies. Des locaux d’étude, des postes informatiques et une salle de visionnement sont également disponibles sur place.

Bibliothèque
418 962-9848, poste 296
Local G-200

VIE ÉTUDIANTE

N’hésitez pas à consulter la section Vie étudiante sur le site Web du Cégep de Sept-Îles. Elle contient une multitude d’informations sur la vie étudiante au cégep, y compris les activités socioculturelles et sportives.

Rayons de livres à la bibliothèque
Photos diverses

L’ADMISSION

Vous avez trouvé le programme d’études correspondant à vos intérêts et à votre future carrière? Il suffit maintenant de passer à l’étape cruciale de l’admission. Afin de pouvoir étudier au Cégep de Sept-Îles, vous devez avoir fait quelques démarches préalables. Sachez qu’en tout temps, un
représentant du Collège peut vous accompagner dans ces démarches.

1. VÉRIFIER LA SCOLARITÉ REQUISE POUR ÉTUDIER AU QUÉBEC

Pour être admis au cégep, vous devez avoir l’équivalent d’une cinquième secondaire au Québec, ce qui correspond à 11 années d’études, et satisfaire aux conditions particulières du programme d’études choisi, s’il y a lieu. Sur réception de vos relevés de notes et diplômes, le Service régional
d’admission au collégial du Québec (SRACQ) procédera à l’analyse comparative de vos études hors Québec. Dans le système d’éducation français, il faut avoir réussi au minimum la Première avec une moyenne de 10/202.

2. VÉRIFIER LE NIVEAU DE CONNAISSANCE DE LA LANGUE FRANÇAISE

Tout candidat qui ne répond à aucun des énoncés suivants doit démontrer qu’il possède le niveau de français attendu pour entreprendre des études au cégep :

 candidats ayant étudié dans un établissement francophone au Canada;

 candidats ayant étudié en France ou en Belgique;

 candidats ayant étudié dans un lycée français reconnu à l’étranger homologué;

 candidats ayant déjà présenté le résultat d’un test de connaissance du français reconnu par le SRACQ. (Le seuil minimal fixé doit être atteint).

Pour les candidats dont la langue maternelle n’est pas le français, ils doivent se soumettre à un test de connaissance de la langue française reconnu par le SRACQ avant de recevoir une lettre d’admission définitive. Le test peut cependant être fait après la demande d’admission au SRACQ.

Le SRACQ privilégie le Test de français international (TFI).

Niveau requis : minimum de 780 points sur une possibilité de 990.

Dans certains pays, le Test de français international (TFI) de la firme Educational Testing Services
(ETS) Canada n’est pas disponible. Dans ce cas, vous pouvez utiliser le Test de connaissance du
français (TCF tout public), car il est accepté au Québec.

2 Nous recommandons cependant d’avoir en poche le Bac complété et réussi pour permettre à un étudiant français de retourner au pays avec un diplôme français si jamais son projet d’études au Québec devait être interrompu pour des raisons personnelles. Avec le Bac en poche, il est aussi possible de faire reconnaître certains cours au cégep. Pour plus d’information, contactez Josée Alain, par téléphone au 001 418 962-9848, poste 260, ou par courriel à l’adresse suivante : josee.alain@cegepsi.ca.

Attention !

 Le type de TCF appelé « TCF pour le Québec » n’est valable que pour un dossier d’immigration, et ne peut être utilisé pour intégrer des études collégiales : https://www.sracq.qc.ca/admission/test-connaissance-francais.aspx

3. COMPLÉTER LE FORMULAIRE D’ADMISSION

Le formulaire d’admission est disponible uniquement sur le site Web du SRACQ. SRACQ – Formulaire d’admission
www.sracq.qc.ca/international
Pour de l’assistance, consultez le Guide d’instructions en annexe.

4. ACQUITTER LES FRAIS D’ANALYSE DU DOSSIER

Afin de compléter la demande d’admission, il faut payer les frais d’analyse de dossier (85 $ CAD ou environ 65 euros selon le taux de change en vigueur). Le paiement peut se faire par carte de crédit (carte bleue) Visa – Master Card.

5. FOURNIR LES DOCUMENTS REQUIS

 Une copie lisible de votre certificat de naissance indiquant les noms de vos parents, ainsi que le lieu de votre naissance.

 Les relevés de notes de vos trois dernières années d’études au secondaire (10e, 11e et 12e années – Lycée) ainsi que les diplômes s’y rattachant, le cas échéant. Les relevés de notes des études post-secondaires et les diplômes associés peuvent compléter le dossier.

 Seules les numérisations couleurs effectuées à partir des relevés de notes et diplômes originaux seront acceptées. Les documents difficiles à lire ou qui présentent des traces de modification seront rejetés.

 S’ils ne sont ni en français ni en anglais, les documents doivent être accompagnés d’une traduction dans l’une de ces langues.

 Ces documents doivent être acheminés au SRACQ à partir de votre dossier personnel. Lors de votre arrivée au cégep, vous devrez présenter les originaux de ces documents.

 Seuls les dossiers complets pour lesquels le paiement a été reçu par le SRACQ avant la date limite seront acheminés au cégep.

6. OBTENIR UN CERTIFICAT D’ACCEPTATION DU QUÉBEC (CAQ)

Sur réception de votre lettre d’admission définitive, il faut sans tarder faire une demande de
certificat d’acceptation du Québec pour études auprès du :

Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC)
Service aux étudiants étrangers
285, rue Notre-Dame Ouest, rez-de-chaussée, bureau G-15
Montréal (Québec) H2Y 1T8, Canada
Téléphone : 514 864-9191
www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/etudiants/obtenirautorisations/certificat-acceptation/index.html

Les délais d’obtention du CAQ pour études sont d’environ 25 jours ouvrables, lorsque la demande est dûment complétée.

7. OBTENIR UN PERMIS D’ÉTUDES DU CANADA

Après l’obtention du certificat d’acceptation du Québec, il faut faire une demande de permis d’études auprès du Bureau canadien des visas (BCV). Les coordonnées des différents BCV et les conditions d’obtention du permis d’études se trouvent à l’adresse suivante :
Canada Immigration Canada
http://www.cic.gc.ca/francais/information/demandes/etudiant.asp

8. PRÉSENTER UNE PREUVE D’ASSURANCE MALADIE ET D’HOSPITALISATION

En vertu des règlements gouvernementaux, tout étudiant international doit être titulaire d’un contrat d’assurance maladie et d’hospitalisation valide au Canada.

Voir la section Santé à la page 24 de ce guide pour connaitre tous les détails.

Photo en Soins infirmiers

L’ACCUEIL

Soucieux de vous offrir le meilleur environnement possible pour vous accompagner lors de votre accueil, le Cégep de Sept-Îles met tout en œuvre afin de faciliter votre accueil et votre intégration dans votre nouvelle vie.

DATE D’ARRIVÉE

Il est fortement conseillé d’arriver au moins deux semaines avant le début des cours afin de vous familiariser avec votre environnement. Toutefois, au cégep, il est difficile d’obtenir des services pendant l’été, car il s’agit de la période de vacances pour la majorité des employés. Il est donc préférable de communiquer avec le responsable de l’accueil du Cégep, Pierre-Étienne Beausoleil, afin qu’il mette en place la logistique d’accueil.

L’équipe de l’accueil :

Kyra Robertson
418 962-9848, poste 257
Local D-118
kyra.robertson@cegepsi.ca
Jinny Beaudin
418 962-9848, poste 258
Local D-108a
jinny.beaudin@cegepsi.ca Sarha-Michel Thériault
418 962-9848, poste 317
Local D-101
sarha-michel.theriault@cegepsi.ca
Pierre-Étienne Beausoleil
418 962-9848, poste 259
Local D-108
pierre-etienne.beausoleil@cegepsi.ca

AÉROPORT

Les étudiants étrangers arrivent généralement à l’aéroport international Pierre Elliott Trudeau de Montréal. À la descente de l’avion, l’étudiant sera dirigé au bureau d’Immigration, où il devra présenter son passeport, son certificat d’acceptation du Québec (CAQ) et sa lettre de confirmation de permis d’études pour que la validation des papiers soit effectuée. L’étudiant ne peut quitter l’aéroport qu’une fois cette démarche effectuée.

SERVICE ACCUEIL PLUS

Le service Accueil Plus s’adresse aux étudiants étrangers qui arrivent à l’aéroport Pierre Elliott Trudeau de Montréal au mois d’août de chaque année en vue d’étudier dans un établissement d’enseignement
universitaire ou collégial québécois. Ce service vise à simplifier l’arrivée à l’aéroport et l’inscription est fortement recommandée pour les étudiants. Cela raccourcit le délai d’attente au bureau d’Immigration Canada et les responsables du bureau d’Accueil Plus sont présents pour vous aider à vous retrouver dans l’aéroport, et plus largement, dans la ville de Montréal.

Accueil Plus
www.accueilplus.ca

ACCUEIL REGROUPÉ À L’AÉROPORT

Si la plupart des étudiants internationaux arrivent au pays au même moment, le Cégep de Sept-Îles peut organiser un accueil regroupé à l’aéroport de Montréal. Un représentant du cégep sera alors sur place
pour accueillir les étudiants et prendre en charge le transport vers Sept-Îles.

ARRIVÉE À SEPT-ÎLES

Nous allons chercher les étudiants à l’aéroport ou au terminus d’autobus pour les installer dans les résidences.

ARRIVÉE AU CÉGEP

Lors de votre arrivée à Sept-Îles, vous devez remettre les originaux du certificat d’acceptation du Québec (CAQ), du permis d’études, du passeport, du formulaire ou encore de la preuve d’admissibilité au régime
d’assurance maladie (formulaire SE-401-Q-102 France) et des relevés de notes et diplômes obtenus dans le pays d’origine au bureau du registrariat (D-103b). Les documents seront photocopiés et vous seront rendus par la suite.

SEMAINES D’INTÉGRATION ET D’ACCUEIL

L’accueil ne s’arrête pas seulement à votre arrivée. Une fois bien reposés lors d’une bonne nuit de sommeil dans votre nouvelle demeure, vous aurez la chance de découvrir la région avec des activités créées pour vous. En plus d’apprendre les coutumes, les règlements et les habitudes des Québécois et
Septiliens, vous aurez l’opportunité de découvrir Sept-Îles et ses plus beaux attraits. Vous pourrez donc vous adapter à la vie septilienne, apprivoiser votre nouveau quartier, apprendre à connaître les endroits clefs dans la ville, mais aussi visiter les endroits de prédilection pour les touristes. Tout ça, en vous donnant suffisamment de temps pour vous reposer et vous remettre du décalage horaire à temps pour le début des cours.

UN CONSEIL : PRÉPAREZ-VOUS AU CHOC!

Lorsque nous sommes à l’étranger pour une période de temps importante, il est normal d’éprouver ce qu’on appelle un choc culturel, qui comporte trois grandes étapes : la lune de miel, la crise et l’adaptation.

Ces étapes se mélangent, s’entrecroisent et ont une durée variée selon les personnes. Voici quelques conseils pour éviter cette période de crise : sortir de l’isolement, discuter, participer à des activités, être curieux et, surtout, être patient envers soi-même et les autres.

Service confidentiel de soutien psychosocial
Johannie Roy
418 962-9848, poste 293
Local D-110
johannie.roy@cegepsi.ca

LE LOGEMENT

Étudier à l’étranger, c’est aussi vous adapter à votre nouveau lieu de résidence. Ce dernier deviendra votre lieu pour vous détendre, étudier, dormir, manger et vivre en privé. S’il est recommandé d’habiter dans les résidences étudiantes lors de la première année, la ville de Sept-Îles offre plusieurs logements ou chambres pouvant accueillir des étudiants provenant de l’extérieur.

RÉSIDENCES ÉTUDIANTES

Les étudiants internationaux peuvent habiter dans l’une des résidences du cégep. Il s’agit de six immeubles à logements situés à trois minutes de marche du cégep. Chaque immeuble est composé de six appartements de 5 ½ pièces comprenant trois chambres, une salle de bain, une cuisine et un salon.

Chaque logement est meublé, avec une buanderie au sous-sol (laveuses et sèche-linge) et des casiers postaux. Cependant, ces logements ne sont pas dotés des commodités suivantes : téléviseur, microondes, vaisselle, Internet, téléphonie, câble de distribution3.

Ces nombreux avantages font de ces logements un milieu de vie intéressant. Le coût mensuel est de 425 $ CAD/mois pour une durée de 12 mois, eau, chauffage et éclairage inclus.

Service des résidences étudiantes :

Jinny Beaudin
Local D-108a
418 962-9848, poste 258
jinny.beaudin@cegepsi.ca

BAIL

Au Québec, que ce soit dans les résidences étudiantes ou dans un logement à l’extérieur du campus, il est généralement obligatoire de conclure un bail, c’est-à-dire un contrat de location entre le propriétaire et le locataire.

Ce contrat, appelé bail, dure habituellement un an, souvent à compter du 1er juillet. Il est préférable de signer un bail afin d’éviter tout malentendu.

Le propriétaire doit remettre au locataire, avant la conclusion du bail, le règlement de l’immeuble, c’està-dire l’ensemble des règles auxquelles doit se conformer le locataire. Le bail est un contrat dont la rupture peut entrainer des frais au locataire.

3 Le Wi-Fi est cependant accessible partout au cégep.

Photo des résidences

LOGEMENT

Au Québec, on classe les appartements en fonction du nombre de pièces et des services qu’ils possèdent. Ainsi, un 4 ½ est un logement de quatre pièces et la « demie » correspond à la salle de bain. Les appartements sont également meublés, semi-meublés (incluent la cuisinière et le réfrigérateur) ou non meublés.

Ils ont également l’option d’être chauffés et éclairés, ce qui fait varier le prix du loyer. Les prix varient aussi selon le nombre de pièces, la localisation et les services de l’appartement.

Pour ceux qui préfèrent réserver un appartement ou une chambre en ville, il est possible de consulter des offres de location à l’intérieur des journaux locaux, dans la section des petites annonces.

ASSURANCE HABITATION

Lors d’une location d’appartement, il est souvent obligatoire de souscrire à une assurance habitation, laquelle vise notamment à protéger les biens et à assurer la responsabilité civile à l’égard des tiers en cas de vol ou d’incendie, par exemple. Pour des informations au sujet de l’assurance habitation, il est préférable de s’adresser à une compagnie d’assurance au Québec.

Pour trouver une assurance habitation, consulter le site Web des pages jaunes : www.pagesjaunes.ca

RÉGIE DU LOGEMENT DU QUÉBEC

La Régie du logement du Québec est un organisme parapublic disponible pour guider les locataires dans leurs démarches et les informer de leurs droits et des règlements à respecter.

Régie du logement du Québec
1 800 683-2245
www.rdl.gouv.qc.ca

AVEZ-VOUS LA BONNE PRISE?

En Amérique du Nord, le voltage des appareils est différent d’ailleurs dans le monde. Les prises électriques au Québec pour les appareils usuels sont de 120 volts. Pour convertir le voltage d’appareils provenant de votre pays, vous devez utiliser un adaptateur. Il est possible d’acheter ces appareils dans les aéroports et sur Internet.

Photo d'une prise de courant

LES FINANCES

Avant de vous lancer dans l’aventure québécoise, il est nécessaire de bien planifier vos dépenses et de prévoir le budget nécessaire. Selon la moyenne, le Cégep de Sept-Îles recommande aux étrangers qui viennent étudier au Québec un minimum de 11 000 $ par année pour les frais de subsistance (frais de vie, dépenses personnelles, loyer, etc.).

INSTITUTIONS FINANCIÈRES

Durant la première semaine, une personne du cégep vous accompagnera dans une institution bancaire pour ouvrir un compte. Vous devrez avoir en main votre passeport, permis d’études, une adresse permanente à Sept-Îles (souvent l’adresse des résidences) et un numéro de téléphone pour vous joindre (ce peut être le numéro du cégep).

Toutes les institutions financières offrent aussi une gamme de services utiles : échanges de devises étrangères, transfert d’argent, coffret de sécurité, etc. La banque vous remettra une carte de débit qui sert à exécuter des retraits aux guichets automatiques (distributeurs) et à procéder à des paiements par débit dans les commerces.

GUICHET AUTOMATIQUE (DISTRIBUTEUR)

Pour retirer ou déposer de l’argent, il est possible d’utiliser des guichets automatiques. Pour ce faire, il faut posséder une carte de guichet, aussi appelée carte de débit, d’une institution bancaire (l’équivalent de la carte bleue en France). On retrouve des distributeurs dans les institutions bancaires, les lieux publics et dans plusieurs commerces de la ville de Sept-Îles.

Attention!

 Lorsqu’un client utilise le guichet automatique d’une autre institution que la sienne, des frais de transaction, variant entre 1 $ et 3 $, seront imputés sur son compte bancaire.

 La carte de crédit européenne est l’équivalent de la carte de débit québécoise. La principale différence réside dans le fait que les fonds doivent être disponibles dans le compte pour pouvoir les utiliser. Pour tous les achats en ligne, il est préférable de se procurer une carte de crédit nordaméricaine pour réduire les frais de transaction bancaire.

BUDGET

L’un des éléments les plus importants de votre nouvelle vie sera la gestion d’un budget. Un budget étudiant comprend les frais divers à payer à l’institution d’enseignement et les coûts pour le logement, l’alimentation, l’électricité, les télécommunications, les vêtements, le transport, les activités sociales et récréatives, les assurances, les médicaments et autres produits pharmaceutiques, etc. Une fois les besoins exacts déterminés, il faut respecter le budget établi. Il est important de conserver de l’argent pour toute la durée des études.

Voici quelques repères pour aider à établir un bon budget :

 Le panier d’épicerie d’un étudiant célibataire coûte environ 55 $ par semaine.

 Le coût du logement devrait représenter environ 30 % du revenu net.

 La répartition de la facture d’électricité est la suivante : 50 % pour le chauffage et 20 % pour l’eau chaude. Prévoir une plus grande consommation d’électricité au cours des mois d’hiver, soit décembre, janvier, février et mars.

Tableau des frais scolaires

Les frais peuvent varier selon les programmes. Le montant indiqué est une moyenne. Pour plus de détails concernant le matériel exigé pour le programme choisi, communiquez avec le responsable de l’accueil.

Tout étudiant qui fréquente un cégep doit assumer les droits de scolarité en fonction de son statut au Québec. Les étudiants provenant de la France bénéficient de l’entente de réciprocité France-Québec et n’ont pas à payer de droits de scolarité. Pour les élèves en provenance des autres pays, les frais sont les suivants :

Tableau de frais scolaires
  • Une année d’études au collège comprend 2 sessions.

TAXES DE VENTE

Au Québec, les taxes sur les produits et services ne sont pas incluses dans le prix affiché, comme c’est le cas dans d’autres pays. Ne soyez donc pas surpris au moment de payer un produit, puisque celles-ci seront ajoutées directement à la caisse. La taxe sur les produits et services (TPS), qui se calcule au taux de 5 % sur le prix de vente, est perçue par le Gouvernement du Canada. La taxe de vente du Québec (TVQ), qui se calcule au taux de 9,975 % sur le prix de vente excluant la TPS, est la taxe perçue par le
Gouvernement du Québec. Les aliments sont généralement exempts de taxes, sauf pour les produits de luxe comme une tablette de chocolat ou un sac de croustilles. Sur les livres, seule la TPS est perçue.

SAY HELLO TO THE QUEEN!

Le Québec utilise le dollar canadien comme mode de transaction
financière. On y retrouve les pièces de 0,05 $, 0,10 $, 0,25 $, 1 $, 2 $, en
plus des billets de 5 $ (bleu), 10 $ (violet), 20 $ (vert), 50 $ (rouge) et 100 $
(marron). C’est donc le monarque, soit le roi ou la reine d’Angleterre
qu’on retrouve sur notre monnaie canadienne, d’où la présence actuelle
d’Elizabeth II sur celle-ci.

Pièces de monnaie et argent papier
Photo de la palge

LE TRAVAIL

Vous êtes étudiant à temps plein au Cégep de Sept-Îles? Vous êtes admissible à travailler hors campus sans avoir obtenu un permis de travail. Votre permis d’études vous permettra de travailler jusqu’à 20 heures par semaine pendant les sessions d’études régulières et à temps plein pendant les congés prévus au calendrier scolaire, comme les vacances d’hiver et d’été ou à
la mi-session.

NUMÉRO D’ASSURANCE SOCIALE

Pour travailler au Canada, l’étudiant a besoin d’un numéro d’assurance sociale. Le numéro d’assurance sociale (NAS) est un numéro de neuf chiffres qu’il est obligatoire d’avoir en main pour travailler au Canada ou pour recevoir des prestations et des services liés aux programmes gouvernementaux. Pour faire une demande de NAS, l’étudiant étranger doit se présenter au bureau de Services Canada avec les documents suivants :

 un permis d’études délivré par Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) précisant que le titulaire du permis « peut accepter un emploi » ou « peut travailler » au Canada;

OU
 un permis d’études et une lettre de « confirmation pour travailler hors campus » délivrée par CIC.

Pour obtenir plus d’information au sujet de la possibilité de travailler tout en étudiant au Canada, visiter le site Web de CIC ou s’adresser au centre d’appel de CIC au 1 888 242-2100.

Bureau de Services Canada – Sept-Îles
701, boulevard Laure
Sept-Îles (Québec)
Tél. : 1 800 622-6232
www.servicecanada.gc.ca

Pour la recherche d’emploi, consulter les journaux locaux ou visiter le lien suivant :
Emploi-Québec
www.emploiquebec.gouv.qc.ca

DÉCLARATION DE REVENUS

Le Canada et le Québec possèdent leur propre régime fiscal, comparable à celui d’autres pays. Toute personne qui vit au Québec entre le 1er janvier et le 31 décembre, depuis plus de 183 jours, est dans l’obligation de produire une déclaration de revenus (communément appelée « rapports d’impôt »), au plus tard le 30 avril, et ce, peu importe son revenu, qu’elle ait travaillé ou non durant cette période. Toute personne vivant au Québec depuis plus de 183 jours au cours d’une même année peut recevoir des remboursements d’impôts tels le remboursement d’impôt foncier et les crédits relatifs à la TVQ. Si une personne a été sur le territoire moins de 183 jours au cours d’une même année et qu’elle n’a pas travaillé, elle n’a pas à produire une déclaration de revenus. Généralement, un employeur déduit les impôts et les cotisations à même le salaire qu’il verse à un particulier. Chaque année d’imposition, il est important de déterminer les obligations fiscales envers le Québec et le Canada en produisant une déclaration de revenus pour chacun de ces paliers gouvernementaux.

Revenu Canada 1 800 267-5177 www.cra-arc.gc.ca

Revenu Québec www.revenuquebec.ca

LA SANTÉ

Vous avez besoin de soins médicaux ou vous éprouvez des problèmes sociaux? Ne vous inquiétez pas, la Ville de Sept-Îles est prête à vous aider à faire face aux petits et gros soucis de la vie. Une multitude d’organismes privés et publics, ainsi que des entreprises spécialisées peuvent répondre
à vos besoins en lien avec la santé et les services sociaux.

AU CÉGEP

Une infirmière est présente au cégep de 8 h à 13 h, au local B-100, tous les mardis.
Sonia Ouellet
Rendez-vous par messagerie interne Omnivox (MIO)

INFO-SANTÉ

Info-santé est un service téléphonique mis à la disposition de la population afin de répondre à des questions relatives à la santé. Il est possible de communiquer en tout temps avec une infirmière d’Infosanté CLSC, en composant le 811. Ce service est disponible en français ou en anglais.

CARTE D’ASSURANCE MALADIE

Le gouvernement du Québec a conclu des ententes de réciprocité avec les pays suivants : la Belgique, le Danemark, la Finlande, la France, la Grèce, le Luxembourg, la Norvège, le Portugal et la Suède. Les étudiants en provenance de ces pays peuvent bénéficier du régime d’assurance de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) et obtenir une carte d’assurance maladie du Québec.

Les étudiants admissibles doivent se présenter en personne au Centre local de services communautaires (CLSC) de Sept-Îles et avoir en leur possession l’original du formulaire de sécurité sociale du pays d’origine, le passeport, le CAQ pour études, le permis d’études, une attestation d’études délivrée par le service du registrariat et une photo format assurance maladie. La RAMQ remet ensuite une attestation temporaire pour confirmer la couverture jusqu’à la réception de votre carte. Une photocopie de ce document devra être déposée au registrariat. À défaut de déposer cette attestation dans les délais prescrits, l’étudiant se verra facturer l’assurance du cégep automatiquement.

ASSURANCE MALADIE ET SOINS MÉDICAUX

Les autorités de l’immigration canadienne et québécoise, de même que le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche exigent que tous les étudiants internationaux soient protégés par une assurance maladie et hospitalisation adéquate pendant toute la durée de leurs études. Il est de la responsabilité du cégep de s’assurer que chaque étudiant respecte ces directives.

Les étudiants de certains pays, notamment la France, bénéficient d’une entente de réciprocité avec le Québec (voir la section Régie de l’assurance maladie du Québec). Dès votre arrivée au pays, le Cégep vous assistera dans les démarches à effectuer auprès de la régie de l’assurance maladie du Québec et verra à déposer une copie de votre carte d’assurance maladie valide dans votre dossier d’étudiant.

Pour les étudiants en provenance des pays qui ne bénéficient pas d’une entente de réciprocité, le Cégep s’est doté d’une assurance collective afin de s’assurer que chacun de nos étudiants soit protégé pendant toute la durée de ses études au sein de notre établissement. Le Cégep effectue lui-même les démarches d’inscription à cette assurance. Lors de votre arrivée, une preuve d’assurance vous sera remise, de même que les documents d’information sur les soins et médicaments couverts par cette assurance. Les coûts de cette assurance varient d’une année à l’autre, mais se situe en général autour de 600 $.

Veuillez prendre note que les frais reliés aux soins dentaires et oculaires (lunettes) ne sont pas couverts par l’assurance maladie du Québec.

CLINIQUES MÉDICALES

La ville de Sept-Îles est bien desservie en ce qui concerne les soins de santé. Nous y retrouvons un centre hospitalier, un centre de services communautaires, ainsi que d’autres cliniques de professionnels de la santé offrant différents services.

Clinique médicale des Vents et Marées (médecine familiale) 391, avenue Brochu 418 968-1234

Polyclinique de l’Anse (médecine familiale) 78, rue Lemaire 418 962-1212

CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CSSS) DE SEPT-ÎLES

Une urgence 24 h est disponible pour rencontrer un médecin. L’hôpital offre aussi l’accès à plusieurs spécialistes de la santé (anesthésie, orthopédie, chirurgie, obstétrique-gynécologie, médecine interne,
médecine nucléaire, ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie, pédiatrie, gériatrie, pédopsychiatrie, psychiatrie, radiologie et neurologie).

CISSS de la Côte-Nord, point de service de Sept-Îles
48, rue du Père-Divet
418 962-9761

Image en soins

CENTRE INTÉGRÉ DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE SEPT-ÎLES (SERVICESCOMMUNAUTAIRES)

Ils constituent des points de référence où la population peut s’adresser en cas de problèmes de santé et de problèmes psychosociaux. La population peut y recevoir les services appropriés ou être dirigée vers une autre ressource faisant partie du réseau local de services.

CISSS (Services communautaires)
405, avenue Brochu
418 962-9761, poste 4000

PHARMACIES

Au Québec, le terme « pharmacie » désigne également un lieu destiné à l’entreposage et à la dispensation de médicaments. Ce lieu est sous la responsabilité d’un pharmacien qui peut y fabriquer des préparations ordonnées par un médecin pour un patient. Plusieurs pharmacies ont pignon sur rue à Sept-Îles. Les médicaments sur ordonnance doivent être prescrits par un médecin québécois. Les ordonnances des autres pays ne sont pas valides au Québec.

Proxim 391, avenue Brochu 418 968-6886

Pharmacie Walmart 1005, boulevard Laure 418 962-4131

Pharmacie Jean-Coutu 770, boulevard Laure 418-962-3333

Pharmaprix 1005, boulevard Laure 418 962-9711

URGENCE ET AMBULANCE

En cas d’urgence, composez le 911 sur n’importe quel téléphone. Ce service d’urgence pourra envoyer une ambulance, les policiers ou les pompiers très rapidement, si nécessaire.

SERVICES DE SOINS DE SANTÉ CONNEXES

Différents services de santé sont accessibles dans la ville de Sept-Îles. Une courte recherche sur Internet ou dans l’annuaire téléphonique vous renseignera sur les services de médecins, de physiothérapeutes, de dentistes, de massothérapeutes, d’optométristes, d’acupuncteurs et de chiropraticiens.

AIDE PSYCHOSOCIALE

Il peut arriver de vivre des moments très difficiles et de ne plus bien se sentir intérieurement. N’hésitez pas à demander de l’aide auprès des Services aux étudiants qui sauront vous accompagner et répondre à
vos questions. Une technicienne en travail social est également accessible au Cégep de Sept-Îles. Les consultations sont confidentielles.

Johannie Roy
Local D-110
418 962-9848, poste 293
johannie.roy@cegepsi.ca

URGENCE ET AMBULANCE

En cas d’urgence, composez le 911 sur n’importe quel téléphone. Ce service d’urgence pourra envoyer une ambulance, les policiers ou les pompiers très rapidement, si nécessaire.

SERVICES DE SOINS DE SANTÉ CONNEXES

Différents services de santé sont accessibles dans la ville de Sept-Îles. Une courte recherche sur Internet ou dans l’annuaire téléphonique vous renseignera sur les services de médecins, de physiothérapeutes, de dentistes, de massothérapeutes, d’optométristes, d’acupuncteurs et de chiropraticiens.

AIDE PSYCHOSOCIALE

Il peut arriver de vivre des moments très difficiles et de ne plus bien se sentir intérieurement. N’hésitez pas à demander de l’aide auprès des Services aux étudiants qui sauront vous accompagner et répondre à
vos questions. Une technicienne en travail social est également accessible au Cégep de Sept-Îles. Les consultations sont confidentielles.
Johannie Roy
Local D-110
418 962-9848, poste 293
johannie.roy@cegepsi.ca

Photo dans la Baie de Sept-Îles

LE TRANSPORT

La route 138 relie Sept-Îles aux principales villes du Québec et de la Côte-Nord. On y retrouve aussi un service de traversier qui effectue le trajet entre les rives sud et nord du Saint-Laurent, soit le traversier Matane/Baie-Comeau/Godbout. La ville est également bien desservie en moyens de transport où plusieurs possibilités sont offertes aux résidents pour se déplacer.

L’AVION

À un peu plus de 8 km de la ville, on trouve l’Aéroport de Sept-Îles. Il dispense des services aériens réguliers vers les grands centres (Montréal et Québec), ainsi que des vols réguliers vers le nord du Québec. Plusieurs compagnies d’aviation sont présentes sur place.

Aéroport de Sept-Îles
1000, boulevard Laure, Est
418 962-8211

Air Canada 1 888 247-2262

Provincial Airlines 1 800 563-2800

AUTOBUS

Une compagnie d’autobus est présente pour assurer le lien entre Sept-Îles et les autres villes du Québec.
Pour connaître les différents trajets et tarifs, consultez le site Web d’Intercar.
Intercar – Terminus de Sept-Îles
27, rue Comeau
418 962-9736
www.intercar.ca

Photo d'autobus Intercar

COVOITURAGE

Le covoiturage est l’utilisation conjointe et organisée (à la différence de l’auto-stop) d’un véhicule par un conducteur non professionnel et un ou plusieurs tiers passagers, dans le but d’effectuer un trajet commun. C’est l’un des moyens les plus pratiques de se déplacer au Québec lorsqu’on est étudiant. Pour trouver ou afficher une offre de covoiturage, le meilleur moyen est de consulter le groupe Facebook
Covoiturage Côte-Nord https://www.facebook.com/groups/fairedupouce

TAXI

Besoin d’un déplacement rapidement? Il faut penser au taxi. Une compagnie offre le transport terrestre privé, conduit par un chauffeur et destiné au transport payant de passagers et de bagages.

Radio Carillon Taxi
462, avenue Brochu
418 962-9444

TAXIBUS

La Ville de Sept-Îles offre un service de transport en commun qui dessert les secteurs des plages jusqu’à Place Ferland. Il est possible de trouver des arrêts à plusieurs points stratégiques de la ville, dont celui devant le Cégep de Sept-Îles. Des billets à l’unité ou des passes mensuelles sont disponibles auprès de la Corporation de transport adapté de Sept-Îles (CTASI). Pour connaître les horaires des trajets et tarifs, consultez :

Transport en commun – CTASI
418 968-2877
www.ville.sept-iles.qc.ca/fr/transport_75

PERMIS DE CONDUIRE

Il est possible de conduire une automobile au Québec si l’étudiant détient un permis de conduire valide délivré dans le pays de naissance. Un permis de conduire émis dans une langue autre que le français ou l’anglais doit être accompagné d’un permis de conduire international. Ce permis s’obtient dans le pays de naissance. Pour information, s’adresser au bureau de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Bureau SAAQ de Sept-Îles
421, avenue Arnaud
www.saaq.gouv.qc.ca

LE RÉGIME D’ASSURANCE AUTO AU QUÉBEC

Il existe deux régimes d’assurance :

Un régime privé qui couvre la responsabilité civile et les biens matériels.
Au Québec, la Loi sur l’assurance automobile oblige tous les propriétaires d’un véhicule automobile circulant au Québec à souscrire une assurance responsabilité civile d’au moins 50 000 $ (pour les voitures de tourisme).

Cette assurance couvre :
 Les dommages qui résultent d’une collision lorsque l’assuré n’est pas responsable de l’accident.
 Les dommages matériels et corporels lorsque l’accident survient à l’extérieur du Québec.
 Les dommages causés à autrui dont l’assuré serait tenu responsable.

L’accès à une assurance

 C’est au Groupement des assureurs automobiles (GAA) que revient la responsabilité de garantir à tout propriétaire d’un véhicule circulant au Québec l’accès à une assurance en responsabilité civile. Pour les voitures de tourisme, cette protection doit être d’au moins 50 000 $. Dans le cas
des véhicules hors route, tels que les véhicules tout terrain et les motoneiges, cette garantie doit être d’au moins 500 000 $.

 Gratuit, souple et efficace, ce service d’accès est offert par le Centre d’information sur les assurances.
http://www.gaa.qc.ca/fr

Un régime public administré par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), qui couvre les blessures corporelles subies dans un accident automobile.

Au Québec, le régime public d’assurance automobile protège tous les usagers de la route. Tout citoyen du Québec est couvert pour les blessures subies dans un accident de la route partout dans le monde, qu’il soit responsable ou non de l’accident.

Ce régime, aussi appelé la police d’assurance de tous les Québécois, est financé à partir des contributions d’assurance prélevées à même le coût de l’immatriculation des véhicules et le coût du permis de conduire.
http://www.saaq.gouv.qc.ca

Informations sur le virage à droite au Québec

LOCATION DE VOITURE

Si l’étudiant a plus de 21 ans, qu’il détient un permis de conduire et qu’il possède une carte de crédit, il est possible de louer une voiture au Québec. On retrouve plusieurs compagnies offrant le service de location à Sept-Îles.

Budget 185, boulevard Laure 418 961-2087 www.budget.ca

National 831, boulevard Laure 418 962-3786 www.nationalautos.ca

Discount 111, rue Maltais 418 968-3269 www.discountquebec.com

L’ALIMENTATION

L’un des chocs les plus importants et l’une des expériences les plus enrichissantes lorsque nous voyageons à travers le monde est sans contredit l’alimentation. De manière générale, la nourriture québécoise s’inspire de la cuisine nord-américaine et française, bien qu’il y ait des
plats 100 % québécois à découvrir.
Bon appétit!

MARCHÉS D’ALIMENTATION

Les Québécois ont tendance à faire leurs achats dans des supermarchés. Ces grandes surfaces offrent une grande variété de produits alimentaires. Chaque semaine, les supermarchés offrent des aubaines qu’ils font connaître par une circulaire distribuée dans le journal local. Il est sage d’en profiter pour faire ses achats.

IGA Extra 1010, boulevard 418 962-7797 www.iga.net

Maxi 1005, boulevard Laure 418 968-1213 www.maxi.ca

Walmart 1005, boulevard Laure 418 968-515

Provigo 649, boulevard Laure 418 962-2240 www.provigo.ca

Super C 770, boulevard Laure 418 962-2545

AUTRES SERVICES D’ALIMENTATION

Marché MelLau (épicerie fine) 495, Place du Commerce 418 960-0858

Marché Napoléon (boucherie) 185, rue Napoléon 418 962-8555

Poissonnerie Fortier & Frères 1, rue du Père-Divet 418 962-9187

Mama Mia (pâtisserie, boulangerie) 893, boulevard Laure 418 961-2233

La Poissonnerie Soucy 295, avenue Arnaud 418 968-4040

La Croissanterie Inc. (pâtisserie, boulangerie) 6, rue du Père-Divet 418 968-4107

DÉPANNEURS

Au Québec, on appelle « dépanneurs » les petites épiceries de quartier. On en retrouve un peu partout dans la ville. Ces commerces offrent un choix beaucoup plus restreint de produits, mais ils peuvent vraiment dépanner s’il y a un besoin d’acheter des provisions en dehors des heures d’ouverture des supermarchés. Les dépanneurs sont souvent ouverts de 7 h à 23 h, mais certains le sont toute la nuit (chaîne de dépanneurs Couche-Tard). Les prix sont cependant plus élevés que dans les supermarchés.

RESTAURANTS

La ville de Sept-Îles compte plusieurs services de restauration. On y retrouve des chaînes de restauration rapide mondialement connues comme McDonald’s, Subway ou encore des restaurants offrant différentes spécialités. Une recherche rapide sur Internet ou dans les Pages jaunes de l’annuaire téléphonique vous permettra de trouver un restaurant répondant à votre faim du moment.

POURBOIRES

Au Québec, le pourboire est donné en guise de remerciement selon la qualité du service obtenu et, généralement, il n’est pas inclus dans l’addition. Il est habituel de donner 15 % avant les taxes pour le produit consommé ou pour un service reçu. Il est remis aux serveurs et aux barmans, et souvent aux coiffeurs, pompistes, emballeurs, livreurs, taxis, etc.

CAFÉTÉRIA ÉTUDIANTE

Logo de la cafétéria La Kafé

Un service de restauration est disponible au Cégep de Sept-Îles sur les heures de cours. La cafétéria offre une nourriture saine et variée. Un menu chaud est proposé chaque jour. Des petits déjeuners y sont également servis. Vous préférez manger froid? Des salades, sandwichs et autres plats pour emporter sont préparés.
Heures d’ouverture : de 7 h 45 à 15 h, du lundi au vendredi.
Facebook : La Kafé – Cégep de Sept-Îles
Instagram : lakafecegep7iles

Photo d'un repas

ACHATS ET VIE COURANTE

Vous trouverez à Sept-Îles différents commerces spécialisés et de grande surface. Pour connaître les endroits de vente au détail, consultez Internet ou encore les Pages jaunes. Plusieurs commerces spécialisés sont regroupés dans un centre commercial.

CENTRES COMMERCIAUX

Place de ville
Centre commercial regroupant des boutiques de vêtements, chaussures, articles de sport, articles pour la maison, téléphonie mobile, une grande surface, des salons de beauté, une institution bancaire, une pharmacie et un supermarché.
770, boulevard Laure
418 962-7000

Galeries montagnaises
Centre commercial regroupant des boutiques de vêtements, chaussures, articles pour la maison, appareils électroniques, restaurants rapides, une grande surface, une pharmacie et un supermarché.
1005, boulevard Laure
418 962-4979

Place des Cormiers
Différents commerces sont regroupés à cet endroit : supermarché, lunetterie, Société des alcools du Québec (SAQ)4, boutique de décoration et une grande surface d’articles scolaires et de bureau. 649, boulevard Laure

TIMBRES ET POSTE

La Société canadienne des postes offre ses services postaux partout dans le monde. Au Québec et auCanada, c’est l’adresse du destinataire qui importe plus que les noms et prénoms. Il est donc obligatoire,au Québec et au Canada, d’ajouter le code postal (code de trois lettres et de trois chiffres, ex. : G5C 2B2) à l’adresse du destinataire (numéro civique, ville et la province entre parenthèses). Ce code est disponible au comptoir de la Société canadienne des postes, dans le répertoire des codes postaux ou sur le site de Postes Canada.

Exemple d’une adresse : Mme Caroline Michaud
175, rue De La Vérendrye
Sept-Îles (Québec) G5R 5B7

L’achat de timbres peut se faire au bureau de poste et dans la plupart des commerces de détail. Par la suite, il suffit de glisser le courrier dans l’une des grosses boîtes aux lettres rouges identifiées Postes Canada que l’on retrouve un peu partout dans la ville.

Société canadienne des postes
www.postescanada.ca
4 La S.A.Q. est l’équivalent du Nicolas, en France.

LIEUX DE CULTE

La majorité des résidents de Sept-Îles sont de confession catholique romaine. On trouve une église dans chacune des grandes paroisses de la ville. L’horaire des messes peut varier d’une église à l’autre. Toutefois, généralement, il y a un service religieux le samedi en début de soirée et le dimanche en avant-midi. Pour connaître les lieux de culte de la ville de Sept-Îles, consultez le lien suivant :
www.lieuxdeculte.qc.ca.

JOURNAUX ET PÉRIODIQUES

À Sept-Îles, un hebdomadaire gratuit est distribué dans tous les foyers et il couvre l’actualité dans la région. Surveillez les petites annonces pour faire des achats pratiques et abordables. Les plus grands quotidiens québécois peuvent être consultés à la bibliothèque du cégep ou à la bibliothèque municipale, ou être achetés dans différents commerces.
Journal Le Nord-Côtier
www.lenord-cotier.com

AMBASSADES ET CONSULTATS DES PAYS ÉTRANGER

Pour obtenir de l’information au sujet des ambassades et des consulats des pays étrangers, il faut s’adresser à Portail Québec, en téléphonant au 1 877 644-4545 ou en allant sur www.gouv.qc.ca.

VISITE AUX ÉTATS-UNIS

Si une visite aux États-Unis est prévue, il est obligatoire d’obtenir un visa auprès du Consulat général des États-Unis à Québec. Il est important d’apporter le passeport, le permis d’études, une photographie, la carte étudiante du cégep et une preuve de fonds suffisants pour la durée du séjour (chèques de voyage, compte bancaire, etc.). Des frais d’environ 45 $ US sont exigés pour l’émission d’un visa et peuvent varier selon la nationalité du demandeur. Pour toute demande d’information, contactez le consulat par téléphone.

Consulat général des États-Unis d’Amérique à Québec
418 692-2095
http://french.quebec.usconsulate.gouv

Photo de passeport - visa

LEXIQUE FRANCO-QUÉBÉCOIS

Comme n’importe quel peuple, les Québécois ont leur propre parler (le français québécois) et leurs propres expressions. Ils sont extrêmement fiers de leur langue qu’ils protègent depuis plusieurs décennies. Le québécois connait également des variations régionales particulières.

Voici des expressions ou mots utilisés en France et leur équivalent en français québécois :

Mots utilisés en France et leur équivalent au Québec - 1
Mots utilisés en France et leur équivalent au Québec - 2
Mots utilisés en France et leur équivalent au Québec - 3
Mots utilisés en France et leur équivalent au Québec - 4 et image

Annexe

GUIDE D’INSTRUCTIONS

DEMANDE D’ADMISSION DANS UN PROGRAMME DU CÉGEP DE SEPT-ÎLES POUR UNE PERSONNE EN PROVENANCE D’UN AUTRE PAYS QUE LE CANADA.

SUIVEZ LES ÉTAPES CI-DESSOUS :

1. ALLEZ SUR LE SITE INTERNET DU SERVICE RÉGIONAL D’ADMISSION AU COLLÉGIAL DE QUÉBEC (SRACQ) AU http://www.sracq.qc.ca

Site pour demande d'admission au SRACQ - étape 1

2. DANS LE MENU À DROITE, CLIQUEZ SUR « ÉTUDIANT INTERNATIONAL ».

Site pour demande d'admission au SRACQ - étape 2

3. CHOISISSEZ L’ICÔNE CORRESPONDANT À VOTRE CITOYENNETÉ.

Site pour demande d'admission au SRACQ - étape 3

PUIS SÉLECTIONNEZ VOTRE PAYS.

4. LISEZ ATTENTIVEMENT LES INFORMATIONS PRÉSENTÉES.

Processus d'admission pour les citoyens de France - étape 1

5. LORSQUE VOUS ÊTES PRÊT À FAIRE VOTRE DEMANDE, CLIQUEZ SUR « REMPLIR LE FORMULAIRE D’ADMISSION EN LIGNE », PUIS SUR LE LIEN correspondant à la session ouverte.

Processus d'admission pour les citoyens de France - étape 2

6. DANS LA LISTE DES ÉTABLISSEMENTS, CHOISISSEZ LE CÉGEP DE SEPT-ÎLES

Processus d'admission pour les citoyens de France - étape 3

7. LE TABLEAU APPARAISSANT EST DIVISÉ EN 2 SECTEURS (PRÉUNIVERSITAIRE ET TECHNIQUE). RENDEZ-VOUS DANS LA SECTION « SECTEUR TECHNIQUE » ET CLIQUEZ SUR LE PROGRAMME DÉSIRÉ.

Processus d'admission pour les citoyens de France - étape 4

8. CLIQUEZ SUR LE BOUTON « FORMULAIRE » EN JAUNE.

Processus d'admission pour les citoyens de France - étape 5

9. REMPLISSEZ LE FORMULAIRE.

10. POUR TOUTE QUESTION OU ASSISTANCE, CONTACTEZ LE SRACQ :

SRACQ
7112, boulevard Wilfrid-Hamel
Québec (Québec) G2G 1B5
Téléphone : 418 659-4873
Télécopieur : 418 659-4800
admission@sracq.qc.ca